Enseignement céleste : L’importance de prendre conscience des énergies que l’on porte

Tous les enseignements célestes publiés sur ce blog sont issus et transcrits mot pour mot de canalisations directes avec les archanges Rogaël le Bâtisseur et Raphaël le Guérisseur, qui sont honorés de pouvoir transmettre des messages d’amour et de bienveillance à travers ce canal.


Le premier enseignement qui nous paraît primordial aujourd'hui concerne le taux vibratoire.


Chaque être vivant sur cette planète, et la planète elle-même, est constitué d’énergie. Les vibrations les plus denses forment la matière, mais le Vivant n’est pas fait que de matière. Il est fait d’énergie vitale, fluide et en mouvement, qui elle-même anime la matière. C’est la différence avec le règne minéral qui n’est pas animé, mais qui est traversé par l’énergie de la Source et qui en stocke des vibrations particulières selon sa nature. C’est ainsi, et nous terminerons l’aparté sur le minéral, que le règne minéral est extrêmement précieux pour le vivant, lui permettant d’accéder aux fréquences nécessaires pour réharmoniser ses propres vibrations à sa simple proximité.



Dans un monde idéal, l’énergie de chaque être vivant est fluide, en harmonie au niveau de son propre être, et en harmonie avec l’environnement dans lequel cet être évolue. Mais le monde tel qu’il est n’est pas idéal. C’est un monde d’expériences, de sensations, de jeux entre l’Ombre et la Lumière. C’est un grand parc d’attraction pour les âmes qui se délectent de barbe à papa tout autant que du vertige du grand huit et de la peur du train fantôme. Si les âmes se délectent de ces expériences, les corps sont parfois mis à rude épreuve, et lorsqu’ils enregistrent ces expériences, ils peuvent les enregistrer sous la forme d’un programme qui initialement a permis de survivre à l’expérience, ou qui a permis de la vivre le moins mal possible, et qui va devenir le programme par défaut qui s’active à chaque fois qu’une expérience similaire est vécue. Parfois, il s’active même à chaque fois qu’une expérience qui a un tout petit point commun avec l’expérience initiale est vécue. Ce programme, qui peut parfois s’apparenter à un conditionnement, est enregistré dans les énergies du corps. Les énergies du corps sont toutes les informations qui nous permettent de vivre. La plupart sont nécessaires, voire vitales car elles sont les programmes de fonctionnement des organes et des fonctions de base du corps. Alimentation, digestion, circulation du sang, sommeil sont tous régulés par les informations contenues dans les énergies du corps. Mais toutes les habitudes, toutes les réactions émotionnelles, tous les conditionnements et les programmes de survie aux traumatismes traversés pendant votre existence le sont aussi. Et si ces derniers peuvent d’abord être positifs, vous permettant de surmonter les épreuves de la vie, ils peuvent par la suite devenir limitants, voire négatif, comme la cigarette en soirée une fois par mois sans grande conséquence peut se transformer en deux paquets par jour et cancer des poumons ou de la gorge.


Les énergies négatives détruisent la fluidité et l’harmonie de l’énergie vitale.

C’est lorsque ces énergies induisent des comportements limitants, voire néfastes, que l’on parle d’énergies négatives. Les énergies négatives détruisent la fluidité et l’harmonie de l’énergie vitale, comme un rocher oblige le ruisseau à des détours, à des bouillonnements, ou à plonger sous terre pour le contourner. Enlevez le rocher, et le ruisseau reprend le chemin le plus direct, le plus facile, le plus aisé, celui dans l’harmonie.




Plus les énergies sont fluides et harmonieuses, plus leur vibration est élevée. Plus les énergies sont entravées, bloquées, plus leur circulation est empêchée et difficile, plus la vibration globale de l’être vivant sera basse. Plus la vibration d’un être vivant est élevée, meilleur est le fonctionnement de son corps, plus la sérénité est de mise dans sa vie. Si le taux vibratoire – la vibration générale d’un être vivant – s’abaisse, le corps fonctionne moins bien, les défenses immunitaires s’affaiblissent, la maladie et le mal-être s’installent.


Les conséquences des énergies négatives sont multiples : un comportement indésirable, voire néfaste. Une douleur ou une maladie d’origine inexpliquée : vous avez une douleur au bras, et pourtant aucune imagerie ou analyse médicale n’est en mesure d’apporter une explication d’ordre physiologique qui permettrait de régler le problème. Les énergies négatives peuvent également être à l’origine de troubles émotionnels. Vous ressentez une colère permanente sans savoir quelle est son origine ; ou alors vous savez quelle est l’origine, mais ce que vous ressentez est totalement disproportionné au regard de l’événement anecdotique de départ.

Fort heureusement, le corps sait se débarrasser des énergies négatives. Comme le corps physique a ses émonctoires pour nettoyer ses déchets, le corps énergétique a ses canaux d’évacuation. Seulement, quand les énergies négatives sont trop puissantes, trop ancrées, ou renforcées par des années d’un fonctionnement qui vous dessert, le corps ne peut pas, seul, s’en débarrasser.

C’est là qu’intervient la thérapie. Il existe toutes sortes de manières de se débarrasser de vos énergies négatives. Les thérapies comportementales, du type psychothérapie, en sont un exemple. La médecine traditionnelle peut parfois fonctionner, donnant au corps un petit plus sous la forme d’un traitement ou de l’effet placebo qui va momentanément augmenter ses capacités à évacuer les énergies négatives. Les rituels chamaniques et bon nombre de thérapies basées sur les rituels fonctionnent également car le corps est capable de transférer une énergie négative dans un objet symbolique.


Cependant, pour nous, Rogaël et Raphaël, il est important de prendre conscience que bons nombres de vos contemporains ont reçu des enseignements qui ont conduit aujourd’hui à l’élaboration de la médecine énergétique, qui, sans intermédiaire, est capable d’aller manipuler ces énergies négatives, où qu’elles se trouvent chez un être vivant, et de les enlever, et de les remplacer par les meilleures énergies pour que cet être puisse de nouveau avancer sur le chemin qui est le sien.

Il vous faut comprendre que les énergies s’attirent entre elles. Si vous portez des énergies qui induisent chez vous une grande tristesse –peut-être avec justesse, car vous avez vécu le deuil d’un être cher, il faut savoir que ces énergies vont agir comme des aimants pour attirer à vous d’autres situations où la tristesse sera de mise. La tristesse a un rôle à jouer. Elle vous permet de recevoir la consolation de vos proches, leur soutien dans un moment où vous êtes vulnérables. Mais lorsqu’elle envahit toute votre vie, elle n’est plus juste : elle est incapacitante. Et si ces énergies ne sont pas évacuées, elles vont attirer à elles des énergies similaires.

La répétition d’une situation est la manière qu’à l’Univers d’essayer de vous faire prendre conscience des énergies que vous portez.

La répétition d’une situation est la manière qu’à l’Univers d’essayer de vous faire prendre conscience des énergies que vous portez. Si la situation est positive car votre taux vibratoire est élevé, car vous vibrez la Joie et l’Abondance, c’est parfait. Mais si la situation est peu agréable, voire franchement déplaisante, prenez également conscience que vous pouvez vous débarrasser des énergies qui induisent ces situations et que les énergéticiens ont précisément pour mission de vous y aider.


Enseignement canalisé par Adèle Petitclerc le 18 février 2021



Crédit photo : wirestock, sur Freepik



42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout